Déposer un avis

Gîte du Sabot de Venus


26410 TRESCHENU-CREYERS Parc naturel régional du Vercors

450-550 €/semaine
1 maison, 75 m², pour 5 personnes, 2 chambres

Contacter le propriétaire (sans commission, sans frais de service)
Âge des enfants
Location7 nuits minimum. Ouvert du 24 mars au 15 septembre
ContactAgnès et André BRONNER (adhérent depuis 2017)
Ref. gi15218 Afficher le téléphone
HébergementGîte

Arrivée : 13:30 - 19:00
Départ : 07:00 - 11:00
Terrain de 150 m²
Parking privé
Jardin
Barbecue
Animaux acceptés

Activités sur place
Terrain de pétanque
Chemins de randonnée
Équitation
Situé au soleil et dans la verdure sur le versant méridional du Parc naturel régional du Vercors, aux portes de la réserve naturelle, notre gîte est le point de départ idéal pour randonnées en montagne pour tous niveaux.

LE PLUS DU GÎTE : dans un cadre grandiose, le propriétaire vous fera observer la faune et flore sauvage (cerfs, sangliers, chamois, bouquetins … lys, orchidées …)

Au retour de vos randonnées, vous pourrez vous relaxer au bord de la rivière sur notre plage privée réservée aux visiteurs du gîte.
Cet espace est équipé de barbecue, hamac, parasol …
Le Sabot de Venus (5 personnes)
Maison de 75 m² (plain-pied)
Entrée indépendante
Climatisation
WiFi gratuit
Lave-linge
Aspirateur
Fer à repasser
Télévision
Radio
Salon
Canapé
2 chambres
Chambre 1 : 1 lit 140x190
Chambre 2 : 1 lit 140x190, 1 lit 90x190
1 salle de bains
1 WC
Cuisine
Extérieur
Vue sur la montagne
Vue sur la rivière
Vue sur la forêt
Vue sur le parc
Terrasse privée
Mobilier de jardin
Transats
Barbecue
TarifsSemaine
 
02/06/2019 - 15/09/2019 (7 nuits minimum)
550 €
Notre gîte est idéal comme base de départ pour les randonnées de tous niveaux dans le Parc naturel régional du Vercors
• Arrhes : 30%
• Caution : 100€
• Taxe de séjour : incluse


Espèces
Chèques acceptés
Virement bancaire
PayPal

Gîte du Sabot de Venus


L'adresse exacte vous sera communiquée par le propriétaire lors de la réservation.


Cet établissement n'a pas reçu suffisamment d'avis pour que nous puissions diffuser une moyenne.